Comprendre et prévenir les dommages reliés aux vers blancs?
De la larve au scarabée jusqu'aux animaux sauvages

Les vers blancs sont la source de plusieurs dommages dans vos espaces verts. Que ce soient des plaques jaunes sur votre pelouse, des feuilles d'arbres trouées, des vignes endommagées ou encore les animaux sauvages qui soulèvent la pelouse pour se nourrir des vers blancs. À chaque stade de leur évolution, ces petits insectes nuisibles peuvent rendre vos espaces verts moins en santé.  

Les types de dommages

Causé par les larves

Vers blancs au stade larvaire
Les vers blancs au stade larvaire
Dommages effectués par les larves des vers blancs
Dommages des larves se nourrissant du gazon

À ce stade, les dommages dans la pelouse sont causés par la larve qui se nourrit des racines. La pelouse meurt, ce qui crée des plaques de couleur jaunâtre. Vous remarquerez également des animaux sauvages venir soulever les plaques de gazon.

Les dommages observés sur la pelouse débutent en septembre et se poursuivent jusqu'à la fin mai de l'année suivante.

Selon les statistiques effectuées par les experts Nutrite, 8 fois sur 10 les dommages identifiés sur les terrains en Estrie sont causés par le hanneton européen.

Cette variété de coléoptères est subtile et elle est souvent peu remarquée par les propriétaires. Par conséquent, la présence de vers blancs n'est généralement pas identifiée avant que les dommages ne soient présents. 

Causé par les coléoptères (stade adulte)

Scarabée japonais (stade adulte)
Scarabée japonais (adulte)
Dommages des adultes se nourrissant des feuilles
Dommages des adultes se nourrissant des feuilles

Une fois que le ver blanc a atteint le stade adulte, il s'envole, se reproduit et se nourrit des arbres, haies et vignes.

À noter que seul le scarabée japonais se nourrit au stade adulte des feuilles d'arbres et raffole des feuilles de vigne.

Causé par les animaux sauvages (ratons, moufettes, oiseaux)

Ratons et moufettes se nourrissant de vers blancs
Ratons et moufettes se nourrissant de vers blancs
Oiseaux se nourrissant de vers blancs
Oiseaux se nourrissant de vers blancs

Les dommages observés au printemps ou à l'automne sur votre pelouse sont souvent en lien avec le passage d'une moufette ou d'un raton laveur venus se nourrir la nuit des larves en labourant ce qui reste de la pelouse. Ces signes font état d'une présence de larves dans le sol.

À quel moment causent-ils des dommages?

Dommages visibles des vers blancs au printemps
Au printemps
Dommages visibles des vers blancs à l'automne
À l'automne

Les dommages sont visibles en automne, alors que les larves se nourrissent près de la surface du sol. Elles migrent ensuite en profondeur dans le sol afin d’y passer l’hiver.

Au printemps, après le dégel, les larves remontent vers la surface. Elles représentent alors une source d’alimentation intéressante pour certains animaux comme les ratons laveurs et les mouffettes, qui peuvent causer des dommages en fouillant dans le sol.

Vers la mi-juin, les larves se transforment en adultes et cessent alors de causer des dommages à la pelouse. La période de ponte des adultes s’échelonnera jusqu’à la mi-juillet, puis le cycle des larves recommencera.*

*Référence: Pour fins d'information additionnelle, visualiser le guide de la FIHOQ

Voici d'autres exemples de dommages sur des terrains qui peuvent être remarqués au printemps. 

Dommages causés par les animaux

Dommages causés par les animaux

Dommages causés par les animaux

Dommages causés par les animaux

Comment prévenir leur présence?

Voici quelques conseils utiles qui vous permettront de limiter la présence de vers blancs sur votre terrain.
1. Effectuer une tonte plus haute. Les coléoptères auront moins tendance à y pondre leurs oeufs. 

2. Les coléoptères sont attirés par la lumière, assurez-vous d'éteindre vos lumières extérieures le soir. En plus, vous en profitez pour sauver de l'énergie.

3. Favoriser une bonne fertilisation, un gazon plus dense aidera à prévenir la présence de vers blancs. 

 

partager cet article
Archiver